Salon ORIGIN Africa 2016: «Renouveau et Développement de l’Industrie Textile à Madagascar»

Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a ouvert officiellement, ce jeudi 3 novembre, le Salon Origin Africa 2016. C’est un évènement consacré à l’industrie textile et à l’habillement en Afrique, organisé par Africa Cotton and Textile Industries Federation (ACTIF). Ce Salon, de niveau international, se tient jusqu’au 5 novembre au Parc des expositions Forello Tanjombato.

prm-origin-africa-14-copie

De nombreux professionnels du coton, du textile, de l’habillement, venus d’Afrique, de la région Océan Indien, d’Asie, d’Europe, des Etats-Unis et d’autres pays participent à au Salon Origin Africa 2016. C’est un rendez-vous majeur qui vise à promouvoir le développement de blocs régionaux et internationaux, ainsi que les conditions d’investissements pour faire de l’Afrique une source principale d’approvisionnement dans le secteur du coton, du textile et de l’habillement. Il s’agit en effet du plus grand événement commercial du Secteur textile, de l’habillement, de la décoration intérieure et de la technologie en Afrique.

Pour le Président Rajaonarimampianina, le deuxième semestre 2016 met Madagascar au centre de l’attention du Continent africain, et Origin Africa est bien dans la droite ligne de la volonté de l’Etat malagasy à remettre le pays dans une situation d’acteur important, en particulier sur le plan économique. Madagascar a accueilli le Sommet du COMESA, où l’industrialisation de l’Afrique était au Centre des réflexions, où il a été constaté que les échanges commerciaux intra-régionaux sont encore faibles, et il en est de même entre les pays africains. Aussi, le Salon Origin Africa 2016 est une vitrine de l’industrie textile et de l’habillement en Afrique, qui confirme l’image d’un continent avec sa chaîne de valeurs, devenu un acteur majeur des échanges commerciaux mondiaux dans ces secteurs.

prm-origin-africa-copie

Madagascar dispose de nombreuses opportunités permettant aux acteurs majeurs de l’industrie textile, d’étendre leurs activités. Pour le Chef de l’Etat, la présence à l’ouverture du Salon de l’Adjointe du Secrétaire américain au commerce, en charge de l’Afrique, Florie Liser, témoigne de l’importance accordée par le Gouvernement américain au développement des échanges commerciaux avec l’Afrique. La réussite de l’AGOA est une préoccupation majeure pour toutes les parties prenantes, a-til soutenu. De même la présence de la Ministre d’Etat au commerce du Nigéria, à la tête d’une forte délégation d’opérateurs du secteur textile, témoigne aussi de l’importance que son pays accorde au secteur textile en particulier. Le Président Rajaonarimampianina a également souligné l’implication de l’Etat malagasy pour abriter le Salon Origin Africa 2016, et pour en faire une réussite, à travers le rôle assigné à l’EDBM, et en permettant aux entreprises malagasy d’y participer massivement.

Conscient de l’importance de l’industrialisation et de l’augmentation des échanges commerciaux à travers le COMESA, la SADC et l’Afrique en général, le Chef de l’Etat a qualifié le Salon Origin Africa 2016 comme une des plateformes majeures pour les contacts et les engagements commerciaux, donnant une meilleure visibilité des opportunités offertes par le secteur textile en termes d’investissements, et que Madagascar compte bien valoriser. Pour rappel, avant la crise de 2009, Madagascar était le 2ème plus gros exportateur de textile du continent africain, vers les Etats-Unis, avec 300 milliards USD de chiffres d’affaires.

imgp9264-copie

Le pays était une plateforme majeure d’approvisionnement pour de nombreuses entreprises internationales. Depuis la réintégration de Madagascar dans l’AGOA, et grâce au visa textile, de nouveau opérationnel depuis décembre 2014, les exportations du secteur n’ont cessé d’augmenter. Plus de 35.000 emplois ont été créés ou rétablis, avec une perspective de 200.000 emplois dans 5 ans. « Nous en sommes au quart, mais nous devons aller plus vite. Madagascar est résolument engagé à promouvoir les investissements dans le domaine du textile, favorisant par la même occasion la création de richesse et d’emplois », a déclaré le Président Rajaonarimampianina. Comme le Secteur Privé est au cœur du développement économique, le cadre de dialogue permanent devra permettre d’enclencher l’élaboration d’un Projet de Loi sur le Développement Industriel, dans lequel l’Etat a soutient et accompagne une initiative du
Syndicat des Industries de Madagascar.

Par ailleurs, un autre Projet de Loi sur la création de Zones Économiques Spéciales est en cours de finalisation. Elle favorisera le développement de zones d’investissements cohérents et bénéficiant d’infrastructures qui répondent aux besoins des investisseurs par rapport à un marché mondial extrêmement compétitif. Parmi les grands projets développés dans ce type de zone économique spéciale, il y a des études pour la mise en place d’un “Textile City”, une zone économique spéciale dédiée à l’industrie textile, qui accueillera les manufactures, les unités textiles lourdes pour le tissage et la teinture. Le Président de la République a souhaité que « le Salon Origin Africa 2016 puisse donner un coup d’accélérateur au renouveau et au développement de l’Industrie Textile à Madagascar. Qu’il soit également le déclencheur pour une plus grande participation du Secteur Privé National dans le domaine du Textile, où les potentiels sont énormes, et pour que le pays dispose indiscutablement d’avantages compétitifs importants. »

Laisser un commentaire