Le Président de la République à Vohipeno

Filets sociaux de sécurité Vatsin’Ankohonana et Ndao Hianatra
Et appel au respect des valeurs humaines, du bien commun et de justice

Le Président Hery Rajaonarimampianina a tout d’abord tenu à situer sa nouvelle visite à Vohipeno, ce 7 novembre, dans le cadre du fihavanana et de l’unité nationale. « Je suis venu en tant que Ray aman-dreny, mais également en tant que fils de notre patrie commune », a-t-il notamment fait valoir. Vohipeno est le chef-lieu de l’un des districts les plus pauvres du pays, mais elle est très attachante de par sa population et des potentiels qui ne demandent qu’à être valorisés encore davantage par la mise en place d’infrastructures de base, dans le domaine de l’agriculture notamment.

Vatsin’Ankohonana et Ndao HianatraLa visite du Chef de l’Etat s’inscrivait sous le signe du social et de l’économie. Il s’agissait en effet de procéder officiellement au lancement de l’allocation familiale Vatsin’Ankohonana, le Transfert Monétaire pour le Développement Humain (TMDH) qui est financé par la Banque Mondiale, dans le cadre du programme Filets Sociaux de Sécurité. Ainsi, 7650 ménages identifiés, les plus pauvres de six communes du district de Vohipeno, vont bénéficier du TMDH.

Les ménages bénéficiaires ont des enfants âgés jusqu’à 10 ans pour lesquels le Vatsin’Ankohonana-TMDH est un supplément de revenu destiné à appuyer l’intégration de leurs enfants dans le système scolaire, mais aussi pour promouvoir l’amélioration de l’état nutritionnel des ceux âgés jusqu’à 5 ans. Par ailleurs, ces mêmes familles bénéficient du Transfert Monétaire Conditionnel Ndao Hianatra pour la transition des enfants de 11 à 17 ans vers le niveau secondaire, de les maintenir dans le système jusqu’à l’achèvement du niveau collège. Il s’agit d’un programme soutenu par l’UNICEF, et l’allocation familiale se fait aussi sur une base bimensuelle.

vohipeno_0210

A Vohipeno, le Président Rajaonarimampianina s’est particulièrement adressé aux femmes en général, et aux mères de familles bénéficiaires d’une façon précise. En effet, ces mères sont non seulement les réceptrices et les gestionnaires principales du transfert, mais elles doivent aussi remplir diverses responsabilités, notamment en ce qui concerne l’assiduité des enfants mais aussi en termes de suivi de la nutrition de leurs enfants de bas âge. Face à la population de Vohipeno ce jour, le Président Hery Rajaonarimampianina a aussi évoqué plus particulièrement la question du planning familial, un élément qui devrait favoriser l’harmonie au sein de chaque foyer, et favoriser l’épanouissement de toute la famille. « Nous devons accorder toute leur importance à la santé et à l’éducation des enfants car ils seront les futurs acteurs pour ce qui est du devenir de notre pays mais aussi des vecteurs du changement de mentalité, dès maintenant, pour valoriser et vivre le patriotisme. Pour l’Etat, il s’agit d’une priorité car l’éducation et la santé constituent le socle du développement », a déclaré le Président Rajaonarimampianina.

L’unité pour le développement Le Président Rajaonarimampianina a renouvelé sa promesse de poursuivre ce qui a déjà été entrepris pour le progrès dans le district de Vohipeno. Pour début 2017, il est prévu que l’hôpital et les autres infrastructures de santé des autres communes de ce district feront l’objet de travaux. Dans le domaine économique, l’action devra porter sur la construction d’infrastructures de base pour appuyer le développement de l’agriculture, en favorisant notamment la mise en place de petites unités industrielles, non sans oublier les solutions à mettre en œuvre pour résoudre les problèmes de semences et d’engrais. Le Chef de l’Etat a également évoqué l’amélioration des infrastructures routières, notamment la réhabilitation en cours de la route menant vers Taolagnaro qui sera une source de développement, celui du tourisme en particulier dans toutes les régions traversées. Le Chef de l’Etat a appelé les élus, les autorités traditionnelles et les autorités administratives, à tous les niveaux, à unir leurs efforts, à vivre le patriotisme, pour assurer le développement de la région, du pays. « Nous ne devons pas céder face aux menées déstabilisatrices, comme nous ne devrions pas verser dans le non-respect de la vie humaine, du bien commun ainsi que de la justice », a fait remarquer le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, en allusion aux évènements malheureux qui ont eu lieu ces derniers temps dans cette région du pays.



Vatsin’Ankohonana: Le projet couvre 6 districts pour un total de 39 000 ménages bénéficiaires:
Districts de Mahanoro : 3 100 ménages
Districts de Toamasina II : 4 350 ménages
District de Vohipeno : 7 650 ménages
District de Faratsiho : 15 700 ménages
District d’Ambohimahasoa : 6 200 ménages
District de Betioky Atsimo : 2 000 ménages

Transfert Monétaire mensuel à percevoir à chaque deux (02) mois.

Mère de famille : réceptrice principale de transfert
Transfert variant de 20 000 Ariary à 40 000 Ariary par ménage par Transfert.

Ndao Hianatra

Les ménages cibles sont les mêmes ménages bénéficiaires du FSS- TMDH ayant des enfants âgés de 11 à 17 ans et/ou en CM2
Transfert monétaire conditionnel tous les deux mois aux ménages
2 enfants par ménages au maximum
10 000,00 Ariary par mois par enfant au collège
20 000,00 Ariary pour un enfant en CM2 dont 10 000,00Ar à la rentrée et 10 000,00Ar à l’inscription aux examens CEPE

Laisser un commentaire