Président de la République à New York

Ce 21 septembre, le séjour du Président de la République à New York sera notamment marqué par l’entretien qu’il aura avec le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres.
Par ailleurs, il est prévu que le Chef de l’Etat malgache dépose les instruments de ratification se rapportant respectivement au Pacte international relatif aux Droits Civils et Politiques visant à abolir la peine de mort, puis à celui sur la Convention contre la torture.


Le Président Rajaonarimampianina à l’événement de l’Union Africaine : « Feuille de route de l’UA sur le dividende démographique : de l’engagement à l’action » Dans la journée du 20 septembre, le FNUAP et la Guinée, qui assure la présidence de l’UA, ont organisé conjointement l’événement « Feuille de route de l’UA sur le dividende démographique : de l’engagement àl’action ». Lors de sa prise de parole, le Président Rajaonarimampianina, également Président en exercice du Sommet de la Francophonie et du COMESA, a notamment souligné que le développement économique des pays
africains, y compris Madagascar, est lié au développement de leur capital humain, dont la majorité est composée de jeunes.
Il a lancé un appel afin que les jeunes soient davantage impliqués dans les projets de développement, par la mise en œuvre d’concrètes qui répondent à leurs besoins. Dans ce sens, il a notamment présenté le Programme National pour la Jeunesse à Madagascar, axé sur la promotion de l’éducation, la formation technique et professionnelle, l’accès des jeunes à l’emploi, les services financiers et des fonds spéciaux, la promotion des droits humains, et de l’approche genre.


Madagascar signe le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires
Au 20 septembre 2017, plus d’une cinquantaine de pays, dont Madagascar, ont signé le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Il s’agit de l’aboutissement des actions menées durant des décennies dans le cadre de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires.
A l’issue de la signature, le Président Hery Rajaonarimampianina s’est déclaré satisfait de ce traité auquel des experts malgaches ont participé au niveau des phases d’élaboration et de négociation. L’objectif est de mettre les armes nucléaires hors la loi, comme le sont les armes biologiques depuis 1972, et les armes chimiques depuis 1993. A relever qu’aucune puissance nucléaire n’a voté ni signe ce traité.

En préambule de ce document appelé à être ratifié, les promoteurs du traité se disent « préoccupés par la lenteur du désarmement nucléaire . Dans
son préambule, il est stipulé que le traité
« crée des obligations pour soutenir les victimes de l’utilisation d’armes nucléaires et des essais, et pour réhabiliter les dommages environnementaux causés par ces armes »

Laisser un commentaire