Ouverture du Conseil permanent de la Francophonie

Journée studieuse au Centre des conférences internationales d’Ivato. Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ouvre la 99e session du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF) dans la matinée. Session pendant laquelle le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a tenu à assister dans l’après-midi.

« Le Sommet a vraiment démarré ce matin », indique Malik Sarr, Ambassadeur Directeur du Bureau régional de la Francophonie, à la presse mardi matin. Il évoque la session, à huis clos, présidée par la SG de l’OIF dans la nouvelle salle plénière, flambant neuve.

Le CPF a pour mission de préparer et de suivre les résolutions du Sommet. Il réunit les représentants personnels des Etats et des gouvernements des pays membres de l’organisation de la Francophonie.

Il s’agit de l’une des trois instances dirigeantes de l’OIF, aux côtés du Sommet et de la  Conférence ministérielle (CMF). Il « permet, dans un premier temps, à Michaëlle Jean, de faire un rapport sur la situation politique des Etats membres, le plus complet possible, les succès, les difficultés, les perspectives », explique le diplomate burkinabè.

Un deuxième volet plus technique est consacré à la partie administrative et financière de l’organisation. Le CPF a pour mission de veiller à l’exécution des décisions prises par la Conférence ministérielle, « Michaëlle Jean donnera une conférence de presse pour évoquer tous ces aspects », promet  Malik Sarr.

Le Conseil permanent de la Francophonie prendra fin cet après-midi. Il sera suivi de la Conférence ministérielle, le mercredi 23 et le jeudi 24 avant le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, l’instance suprême de l’OIF. Celle-ci aura lieu à Ivato le samedi 26 et le dimanche 27 novembre.

Laisser un commentaire