Maroadabo: Réseau hydroagricole réhabilité

Après Bealanana, en début de journée, ce 4 octobre, le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, a rejoint la commune rurale d’Anahidrano, dans le District d’Antsohihy, toujours dans la Région Sofia. Il est venu remettre aux paysans le réseau hydroagricole du périmètre de Maroadabo qui a fait l’objet d’une réhabilitation totale, au niveau du barrage de retenue et des 3 km de canaux ; il a ensuite remis le nouveau bâtiment de la commune d’Anahidrano. A son arrivée dans ce village natal du premier Président de la République, Philibert Tsiranana, il a déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle à l’effigie de celui qui est considéré comme le Père de l’Indépendance. Le Chef de l’Etat était alors accompagné de Ruffine Tsiranana, fille de l’ancien président, elle-même ancienne ministre.

Les travaux de réhabilitation du périmètre irrigué de Maroadabo-Anahidrano, ont été lancés en 2014, et incluent un barrage de retenue type B3 et 3 km de canaux d’irrigation, d’un coût de près de 261 millions d’ariary, sur fond propre de l’Etat. Ce réseau hydroagricole, détruit par les impacts du changement climatique, avait été laissé à l’abandon durant la crise, de 2009 à 2013 ; la réhabilitation n’a été lancée qu’en 2014, lorsque Hery Rajaonarimampianina accède au pouvoir, et l’actuel Chef de l’Etat étant alors Ministre de l’agriculture et de l’élevage. Aujourd’hui, le réseau permet d’irriguer 95 ha de rizières, exploitées par 258 foyers, et bénéficie globalement à 1290 agriculteurs. Le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, a rappelé la priorité accordée à la réhabilitation du barrage de retenue d’Anahidrano, pour le développement de l’agriculture, et du monde rural en général, tout comme les secteurs de la santé publique et de l’éducation ; la réhabilitation du réseau hydroagricole d’Anahidrano va contribuer à l’amélioration du bien-être des agriculteurs de la Région de Sofia. Quant au nouveau bureau de la Commune, il rentre dans le cadre de la politique d’amélioration des services publics, toujours plus proches des usagers, et renforçant la confiance mutuelle.

Sur le plan politique, par rapport aux prochaines élections, le Chef de l’État a souligné que le pays a besoin d’un Président sage et connaissant les besoins de la population à la base. « Aujourd’hui, nous poursuivons les actions de développement, notamment de la mise en œuvre de projets structurants.
Nous devons renforcer l’unité pour assurer l’émergence de Madagascar ; mais il nous faut aussi combattre les velléités de division et de déstabilisation du pays », a-t-il déclaré ; dans ce sens, il a insisté sur l’importance de la paix sociale pour que les élections se déroulent dans un climat d’apaisement. Par ailleurs, le Chef de l’État a remis divers mobiliers pour la Commune d’Anahidrano, Par ailleurs, le Chef de l’État a remis divers mobiliers pour la Commune d’Anahidrano, et a offert une somme de 2 millions d’ariary pour les festivités locales à caractère culturel, orgnisées chaque 14 octobre. Il a également offert 5 bovidés pour les réjouissances communes, et 12 sacs de riz ; par ailleurs, il a remis des lots d’engrais pour l’amélioration de la riziculture dans la zone d’Anahidrano où deux récoltes par an sont désormais possibles depuis la réhabilitation du barrage et de ses canaux.

Laisser un commentaire