Mahajanga : Conseil et série d’inauguration

Après Toamasina, Antsiranana et Toliara, ce fut au tour de Mahajanga d’accueillir le Conseil des Ministres décentralisé, ce 25 novembre 2017, à l’Hôtel de Ville. L’occasion de faire participer les autorités locales pour faire la lumière sur les réalités de la Ville des fleurs et de trouver ensemble les meilleures voies pour la faire évoluer. Le Chef de l’Etat a appelé ces responsables à partager avec les administrés les réalisations, les enjeux et les défis par une communication de proximité, et à adopter une posture proactive. Il a souligné en effet que les ressources et les projets en cours, qui impactent l’économie et le social, laissent augurer un mieux-être certain pour la population, avec une bonne assise de l’autorité de l’Etat et la promotion de l’état de droit à la base.
Après le Conseil des Ministres, le Président a  procédé à  une  série  d’inauguration.  Il s’agit successivement du nouveau Commissariat central de police, du Laboratoire de recherche e  d ’amélioration  des  semences  du  FOFIFA, de  la  route  d’Ambondrona  menant  à  l’Université,  et enfin le nouvel amphithéâtre et le nouveau laboratoire de recherche dans cette Université. Sur tous les sites qu’il a inaugurés, le Chef d’Etat a toujours souligné la place de Mahajanga en tant que fleuron du développement national.
Le nouveau Commissariat central de police
La construction de cette infrastructure a été financée entièrement par l’Etat à hauteur de 540 millions d’ariary. Il comporte une vingtaine de pièces, dont des bureaux pour les services et les hauts responsables, ainsi qu’un bloc sanitaire. Les travaux ont duré à peine trois mois et la réception technique s’est faite au mois de février 2017. Le Président de la République a déclaré que cette nouvelle infrastructure devait être le symbole d’un renouveau et d’un effort accentué de la part des agents de la police nationale. « Ce nouveau Commissariat doit inciter la population à redonner sa confiance aux autorités et aux forces de l’ordre. A l’image de ce beau bâtiment, il faut que les responsables offrent une qualité de service optimale pour la sécurité et le bien-être de toute la population de Mahajanga » a déclaré le Président. Il a par ailleurs annoncé le renforcement prochain de l’effectif de la police locale.
Laboratoire de semences du FOFIFA                                                                                                                                                                                                    
Sous la tutelle technique du Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, et du Ministère chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le FOFIFA (Centre National de la Recherche Appliquée au Développement Rural), a installé un laboratoire de semences et de pédologie dans le centre de la Cité des Fleurs. Ce laboratoire  répond  aux  normes  internationales  en  termes  de  compétences et d’expertise, notamment pour ce qui est des analyses usuelles des sols, des plantes, des eaux, des semences et des engrais. A travers d’un tel centre de recherche, le Président Hery Rajaonarimampianina a fait part de la nécessité d’accroitre la qualité et la productivité agricoles dans la région du Boeny,
et, partant, de tout Madagascar. Dans ce sens, des laboratoires du même genre seront implantés
prochainement dans les régions d’Alaotra et d’Itasy.                                                                                                                                                                                             

Le Centre de Développement de l’Aquaculture de crevettes
Le CDA, installé à Amborovy, est un centre d’expérimentation et d’élevage industriel de crevettes. Il élève et exporte des crevettes vivantes en quantité importante. Son écloserie a été réhabilitée et les infrastructures pour le stockage des géniteurs ont été étendues. Ces travaux ont pu être réalisées grâce à un partenariat public privé, sur une durée de 5 ans, signé en février 2017, entre le Ministère de la pêche et des ressources halieutiques et la société Aquaculture de la Mahajamba (AQUALMA). Cette alliance commerciale permettra à Madagascar, et notamment à la région du Boeny, d’être l’un des meilleurs exportateurs de crevettes et crustacés du monde, grâce aux nombreuses recherches et expérimentations appliquées dans ce centre pour l’amélioration de la qualité des produits. Encore une fois, le Président de la République a salué le
rôle d’avant-garde de la ville de Majunga. Il a incité les partenaires à investir davantage, soulignant que l’Etat soutient et appuie toujours tout projet de développement qui crée des infrastructures durables, des emplois et de la valeur ajoutée.
Inauguration de la route d’Ambondrona menant à l’Université
Dans le domaine des infrastructures routières, le Ministère des Travaux publics, sur financement propre, a réhabilité la route entre le CEG Tsararano et l’Université de d’Ambondrona. La chaussée de deux kilomètres environ a été inaugurée par le Président de la
République, et c’était sur le grand espace situé sur cette route qu’il a rencontré la population de Mahajanga, venue nombreuse pour l’occasion. Au Président de rappeler que la ville des fleurs est un fleuron du pays, un modèle de développement. Il a par ailleurs annoncé que plusieurs projets allaient compléter et contribuer davantage au développement de Mahajanga, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, du tourisme, et l’amélioration des infrastructures portuaires. C’est lors de cette rencontre que le Président a remis officiellement les équipement et
engins du BNGRC pour la Région de Boeny pour faire face aux effets des catastrophes naturelles.                                                                        
Nouvel amphithéâtre et laboratoire de recherche pour l’Université
Après sa rencontre avec la population, le Chef de l’Etat s’est rendu, non loin de là, à l’Université de Mahajanga, pour inaugurer le nouvel amphithéâtre et le nouveau laboratoire de recherche scientifique appliquée. Il a tenu à s’adresser directement aux étudiants réunis dans le nouvel amphi. Il a rappelé la responsabilité de tout un chacun, et surtout des jeunes et des étudiants, dans le développement du pays et le changement de mentalité et de comportement.
Dans ce sens, il a incité les étudiants à respecter les infrastructures universitaires et publiques. « Ce qui a été détruit en un instant peut prendre des années pour être rebâti et il se peut même qu’il ne le soit jamais. Nous devons respecter et faire honneur à ce que nous avons construit ensemble aujourd’hui. Soyez les jeunes d’une époque d’édification et non ceux de la destruction et de l’effondrement » a déclaré le Président de la République aux étudiants.
Travail, Fihavanana, et Solidarité Nationale
Dans son allocution à Ambondrona, le Président a déclaré que la mise en œuvre des chantiers du développement doit se faire dans un esprit respectueux du fihavanana et de la solidarité nationale. « Nous avons choisi de relever les défis, d’avancer sans critiquer qui que ce soit, car l’objectif est de mettre en place des infrastructures solides et durables, créatrices d’emplois, à même de répondre aux besoins d’amélioration et de progrès, et, au final, asseoir le développement », a-t-il déclaré.
Le Président de la République a souligné que le développement   est   une  œuvre   de   longue  haleine,   notamment   en   termes   de   construction d’infrastructures de base durables. Dans ce sens, il a indiqué qu’il faut conforter la stabilité, unir les forces dans le travail, avoir le temps et la sérénité pour faire encore davantage pour tout le pays, et c’est ce qui a permis de parvenir aux premiers     acquis   du  redressement.     « L’espérance en urenouveau nous anime, nous partageons la volonté de réussir pour démontrer que nous pouvons assurer et assumer le développement du pays », a-t-il souligné.

Aux étudiants de l’université Mahajanga par la suite, il a mis l’accent sur le sens des réhabilitations et des constructions effectuées, qui devraient permettre à ces jeunes de se focaliser sur leurs études, et faire fi des manœuvres de division de certains politiques. « Le plus important c’est de travailler pour l’excellence » a-t-il déclaré. Il a conclu en appelant au sens de la responsabilité qui doit animer chaque citoyen. « C’est à partir de son environnement immédiat, dans la vie quotidienne, que chacun doit agir, et donner l’exemple, en premier lieu en ce qui concerne la propreté et l’hygiène, et ne pas hésiter à donner des conseils », a conclu le Président Rajaonarimampianina.

 

Laisser un commentaire