Madagascar et la Banque Européenne d’Investissement : “Miser sur des investissements de qualité pour réaliser des projets convenus avec l’Union Européenne”

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a reçu, ce 4 novembre, le Vice Président de la Banque Européenne d’Investissement, Pim Van Ballekom, accompagné de
l’Ambassadeur de l’UE, Antonio Sanchez-Benedito, du Ministre malagasy des Finances et du
Budget et de son homologue de l’Économie et de la Planification.

prm-bei-2La Banque Européenne d’Investissement, BEI, est l’institution de financement à long terme de
l’Union européenne. Elle met à la disposition de ses partenaires, des financements à long terme
pour des investissements de qualité contribuant à la réalisation des objectifs de l’UE. A l’issue de
la rencontre, le Vice-Président de la BEI, Pim Van Ballekom, a déclaré que plusieurs possibilités
de renforcement de la présence de la BEI à Madagascar ont été discutées, dans le cadre de la
coopération avec l’UE. Les discussions ont porté notamment sur les projets d’infrastructures, le
développement de l’agriculture, les travaux post-catastrophes cycloniques, le renforcement du
partenariat avec le secteur privé, le projet de Rocade à Antananarivo, mais également, sur
l’amélioration du secteur de l’énergie, dont le cas de la Jirama.

prm-bei-3Un financement de 20 millions d’euros sera consacré à la construction de la Rocade devant
assurer la convergence entre les RN 7, 2, 3 et 4, en complément avec la route du marais Masay et le Bypass, et les travaux commenceront début 2017. Pour les travaux post-catastrophes
cycloniques, il est prévu un financement de 40 millions d’Euros, consacré à la réhabilitation des
entrées de routes nationales sur Antananarivo, pour les rendre plus résilientes aux intempéries,
même chose en ce qui concerne les digues de retenue dans la plaine d’Antananarivo, et enfin
pour le renforcement du viaduc de Sahasinaka, sur la ligne ferroviaire Fianarantsoa-Côte Est,
dans la Région Vatovavy Fitovinany. Pour les deux projets d’infrastructures prévus dans le Nord
et le Sud, la BEI est disposée à investir 100 millions d’Euros, tandis que la ligne de crédit pour le Secteur privé se base sur un montant plus ou moins modeste.

prm-bei-4

A relever que la BEI ne dispose pas de budget spécial et préétabli pour un pays, mais elle mise
surtout sur la qualité des investissements pour pouvoir déterminer les enveloppes à octroyer.


La Direction de la Communication
Présidence de la République
Ce 04.11.16

Laisser un commentaire