Une initiative originale du Salon de l’Industrie de Madagascar 2016.

Evoquant les industries à Madagascar, il était intéressant de faire un focus sur une pratique traditionnelle de l’industrie du bois dans la Grande île. En effet, nous pouvons notamment identifier, à ce titre, les ébénistes zafimaniry, lesquels représentent sans aucun doute la quintessence d’un certain savoir faire industrieux anciens à Madagascar et ceci bien longtemps avant l’arrivée des premiers européens à Madagascar.

Lors de l’ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Industrie de Madagascar, nous pourrons découvrir dans le magazine officiel du Salon intitulé Info Event – lequel sera distribué gratuitement durant les 4 jours de l’événement – un article de l’Académicien, Anthropologue et Historien Jean Pierre  DOMENICHINI sur cette pratique manufacturière, celle-ci sortant incontestablement de l’ordinaire et spécifiant une identité esthétique hors du commun.

Descendants des austronésiens, la plus grande thalassocratie connue de la période de l’antiquité, le peuple zafimaniry est parvenu à maintenir et maintient encore les traditions de la charpenterie de marine notamment dans l’édification de leurs maisons, composant ainsi un habitat en parfaite symbiose avec un environnement forestier malheureusement de moins en moins luxuriant.

Inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité de l’UNESCO, l’art zafimaniry constitue de ce fait une curiosité culturelle méritant l’attention de tous les citoyens tant malagasy que du monde.

La présentation dans la capitale d’Antananarivo de cette maison authentique et de ce grenier à riz original est une initiative de l’Agence Première Ligne (organisateur du Salon de l’Industrie de Madagascar) avec le concours du Buffet du Jardin. Cette action est une contribution aux diverses animations publiques du XVIème Sommet de la Francophonie. N’hésitez pas à faire un petit détour sans frais.Rendez-vous au Jardin d’Antaninarenina (espace privatif du Buffet du Jardin) !

Laisser un commentaire