Betsiboka: des nouvelles infrastructures

Après la remise du pont de Manambatromby, sur la RN4, à 60 km au nord de Maevatanana, et de l’électricité dans la Commune Rurale d’Ambalanjanakomby, le Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, a poursuivi son périple dans la Région Betsiboka. Il a remis plusieurs infrastructures à Maevatanana et ses environs ; telles que le Bureau de la Commune le CEG de Beanana ; le Centre de multiplicateur de géniteurs de petits ruminants dans la Commune rurale de Maevatanana II ; le Bureau Régional du Transport et de la Météorologie, le Bureau de l’Administration Minière (BAM), et à la fois Antenne de l’Agence Nationale de la Filière Or (ANOR) et Bureau de la Police des Mines, le Bureau Régional de la Jeunesse et des Sports, la Centrale électrique hybride solaire-thermique construite par First Energy, et l’Ecole Primaire Publique d’Ambalarano ; par ailleurs, il a rencontré la population de Maevatanana sur la Place de l’Indépendance.

S’agissant du Bureau de la Commune Rurale de Beanana, le Président a.i Rivo Rakotovao a déclaré que cette infrastructure a pour but de rapprocher les services publics et les usagers. A la Commune rurale de Maevatanana II, à l’occasion de la remise du Centre multiplicateur des géniteurs de petits ruminants, comprenant 40 moutons et 40 chèvres offerts par le Ministère de l’agriculture et de l’élevage à 11 associations d’éleveurs locaux, le Chef de l’Etat a précisé qu’un secteur de l’agriculture et de l’élevage performants constituent la base du développement rural, et mènent à l’Émergence économique. Il a rappelé la reprise de l’octroi de Permis d’Exportation des produits liés à l’élevage de petits ruminants vers le marché européen, et d’autres marchés internationaux, laquelle ouvre de nombreuses opportunités d’affaires et d’emplois aux paysans, car ces bétails sont désormais affranchis des risques de maladies touchant les chèvres et les moutons en Afrique, ces dernières années.

Face à la population de Maevatanana, sur la Place de l’Indépendance, le Chef de l’État a indiqué que la Région Betsiboka est désormais le reflet de l’Émergence de Madagascar à travers les nombreux projets structurants réalisés, notamment dans les domaines des mines, de l’éducation, du transport, de l’agriculture et de l’élevage, et, surtout, de l’énergie ; ces réalisations constituent des preuves tangibles justifiant la détermination de l’État à sortir Madagascar de la pauvreté et du sousdéveloppement.

Il a reconnu que plusieurs domaines et projets restent encore à renforcer, et cela nécessite une solidarité renforcée entre la population et le Gouvernement. Par ailleurs, il a promis de réhabiliter, dans un avenir proche, les rues du centre-ville de Maevatanana.

Sur le plan politique, le Chef de l’État a appelé la population à garder la confiance mutuelle entre l’État et les citoyens, car il est impératif de préserver la stabilité et la paix sociale afin de réussir le processus électoral et poursuivre le respect de la Constitution, démontré par le Président Rajaonarimampianina lors de sa démission. Tout le monde doit respecter les lois et surtout la Constitution, a ajouté le Président a.i car c’est la base de l’État de droit. Il faut combattre les velléités de division et de déstabilisation du pays sous toutes leurs formes, a-t-il déclaré, tout en défendant les acquis démocratiques obtenus depuis 2013, et les efforts de développement déjà engagés pour l’Émergence de Madagascar.

A l’occasion de la remise du Bureau Régional du Transport et de la Météorologie, le Chef de l’Etat a fait savoir qu’une telle infrastructure contribue efficacement au rapprochement des services publics et des usagers. Au Bureau de l’Administration Minière et de la Police des mines, il a rappelé à tous les agents de l’État qu’il ne peut y avoir de développement sans une bonne gouvernance des ressources minières, au bénéfice de toute la population. La Région Betsiboka est parmi les plus riches en ressources minières, notamment en or, et cela doit faire l’objet d’une très bonne gouvernance pour contribuer à l’amélioration du bien-être de la population locale et le développement économique du pays en général.

Enfin, lors de la remise officielle de la centrale hybride solaire-thermique, installée au Fokontany d’Ambatomainty Ambalarano, et construite par First Energy, le Chef de l’Etat a fait valoir que l’exploitation des énergies renouvelables figure parmi les priorités dans la Politique Générale de l’État depuis 2013. Cette initiative entre dans le cadre d’un partenariat entre First Energy, du Groupe SMTP, et l’État malgache, afin d’aider la Jirama dans la fourniture d’électricité dans les régions enclavées. La centrale hybride fournit à la ville de Maevatanana et ses environs 370 kw de courant électrique par jour à travers les panneaux solaires, et 750 kw par le biais des trois groupes électrogènes, sans aucun délestage depuis quelques mois. Après celle d’Ambatolampy, c’est la seconde grande centrale solaire du pays, jusqu’ici. Le Chef de l’Etat a remercié vivement le Groupe SMTP pour son implication dans le développement économique du pays, mais surtout pour sa Resposabilité Sociétale d’Entreprise (RSE), qui a permis la réhabilitation de l’EPP d’Ambalarano, à Maevatanana.

Lors de ces événements à Maevatanana, le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, était accompagné du Ministre des mines et du pétrole Henry Rabary-Njaka, du Ministre des travaux publics et des infrastructures, Ulrich Andriantina, du Ministre de l’énergie et des hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, du Sénateur de Madagascar Mbade Jeannine, et du Chef de Région de Betsiboka ,Razafipiera Herimalala.

Laisser un commentaire