APPUI À LA PÊCHE ARTISANALE À ANKAZOMBORONA ET BLOC CHIRURGICAL AU CHRD

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À AMBILOBE : APPUI À LA PÊCHE ARTISANALE À ANKAZOMBORONA ET BLOC CHIRURGICAL AU CHRD

« Nous avançons résolument sur la voie d’un développement inclusif car nous avons une vision claire et la volonté de travailler pour réaliser tout ce qui contribue à l’amélioration du bien-être de la population, et bâtir une Nation moderne. » C’est l’un des messages forts du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, lors de sa visite, ce 6 octobre, dans le district d’Ambilobe, l’un des plus peuplés de la Région DIANA. Deux grands évènements à son agenda : la remise d’équipements pour les pêcheurs d’Ankazomborona et les projets d’appui en perspective pour la professionnalisation de leurs activités, puis l’inauguration d’un bloc chirurgical au Centre hospitalier de référence du district (CHRD) d’Ambilobe.

ambilobe_5487

Ankazomborona se relève d’un grave incendie

Le Chef de l’Etat s’est rendu en premier lieu à Ankazomborona, une commune ravagée par un grave incendie tout récemment. Il a félicité et encouragé la population locale dans sa volonté de se relever, mais il a également tenu à attirer l’attention de tous quant à la prolifération de ce genre de sinistre au niveau de tout le pays. Sur ce point, il a mis l’accent sur l’éducation, au sens large, pour inculquer les règles de prudence et de sécurité, à tous les niveaux, mais, surtout, chez les enfants. Par la même occasion, le Président a dénoncé le fléau des feux de brousse qui sévit dans le district d’Ambilobe, avec ses impacts sur les forêts, sources de divers services écologiques et berceaux d’une biodiversité exceptionnelle, au bénéfice de la population et des générations futures. Il a ainsi appelé à un engagement citoyen pour la protection des forêts et des mangroves, ces dernières étant les habitats des ressources halieutiques dont l’exploitation constitue la base des activités économiques de la population. Le Président de la République a remis du matériel ainsi que des équipements de sécurité aux artisans pêcheurs d’Ankazomborona dont les embarcations sont désormais soumises à l’immatriculation. En termes d’appui à la commercialisation des produits de la mer, il a annoncé la construction d’une chambre froide dans la localité.

CHRD d’Ambilobe : mise en service d’un bloc chirurgical

Inauguré l’année dernière, le Centre Hospitalier de Référence de District d’Ambilobe dispose maintenant d’un bloc chirurgical, à la grande satisfaction de la population de tout le district. Toutes les interventions chirurgicales sont désormais effectuées à Ambilobe, hormis les interventions délicates sur tout ce qui touche le crâne. Grâce à cette nouvelle infrastructure de santé publique, les évacuations sur Antsiranana sont ainsi largement réduites. Ambilobe figure parmi la dizaine de districts, sur les 119 dans tout le pays, dont les CHRD ont été dotés de blocs opératoires. Au plan national, en matière de personnel, 300 médecins, dont 103 spécialistes, et 400 aides-soignants ont été recrutés au cours de l’année 2015 par le Ministère de la santé publique. Au début de l’année 2017, un concours national sera organisé pour le recrutement de 300 nouveaux aides-soignants, issus des établissements privés de formation de paramédicaux. Dans le domaine social toujours, touchant l’éducation, le Président a annoncé la remise du quota de kits scolaires aux élèves des EPP du district d’Ambilobe, afin d’aider les parents à la scolarisation de leurs enfants.

Le patriotisme pour dépasser les clivages politiques

Le système d’approvisionnement d’Ambilobe en eau potable, inauguré en 2015, connaît actuellement des défaillances techniques. Le Président Hery Rajaonarimampianina a appelé les responsables à y remédier car la situation impacte sur le quotidien de la population. Au-delà de cette défaillance, dont en premier lieu l’absence d’un rapport sur la situation, il a tenu à rappeler les responsabilités et les devoirs des élus et des autorités administratives. Le Président Rajaonarimampianina a souligné que les sénateurs, députés, maires, préfets et sous-préfets doivent conjuguer leurs actions, en dépassant les clivages politiques et travailler sans exclusive, en respectant le choix du peuple. « Certains politiques n’ont pas affronté les élections, d’autres n’ont pas reconnu leurs échecs électoraux, et ils demandent des élections anticipées. Au mieux, le sens du patriotisme devrait les pousser à œuvrer pour le pays sans attendre les élections. Il ne faudrait pas attendre un poste gouvernemental pour s’impliquer dans le développement, chacun peut le faire à son propre niveau qu’il soit jeune ou adulte, dans un climat de stabilité politique », a déclaré le Chef de l’Etat.

Faire de DIANA une Région-Phare

Il s’agit d’un objectif très ambitieux mais réalisable dès lors que nous avons une vision et un programme de développement approprié, a déclaré le Président à Ambilobe. La confiance retrouvée et l’accompagnement des partenaires techniques et financiers internationaux nous permettent d’avancer de façon plus rapide. Dans le cadre de la relance économique, le Président a appelé les acteurs de la Région DIANA, et la population en général, à mieux exploiter les énormes potentialités existantes, en termes de ressources naturelles, d’infrastructures de développement, telles que les routes, les ports et les aéroports, ainsi que les richesses de la biodiversité et les sites touristiques de qualité, ces derniers intéressent d’ailleurs des investisseurs étrangers qui sont déjà sur place. En termes d’infrastructures routières, il a été annoncé que la RN6, vers Antsiranana, et la RN5A, Ambilobe-Vohémar, seront réhabilitées, mais que des travaux d’urgence doivent être effectués avant la saison des pluies.

Le Chef de l’Etat a par ailleurs annoncé le projet de création d’une nouvelle Zone Economique Spéciale à Antsiranana, après celle de Taolagnaro. En terminant, le Président de la République a évoqué les sommets du COMESA et de la Francophonie qui se tiendront prochainement dans la capitale malagasy. « Ce sont des rencontres internationales focalisées sur le développement économique, mais elles seront également des occasions qui doivent nous permettre de valoriser notre tradition d’hospitalité », a conclu le Président Rajaonarimampianina.

Laisser un commentaire