Le 19ème sommet du COMESA s’est ouvert à Antananarivo

                            « Vers une industrialisation inclusive et durable »
Le 19
ème sommet du COMESA s’est ouvert à Antananarivo
Le Président Rajaonarimampianina pour une intégration régionale harmonieuse
Le 19
ème sommet du COMESA a débuté ce 18 octobre à Antananarivo. « C’est la première fois que Madagascar accueille un sommet du COMESA, ou tout simplement un sommet tout court » : ce sont les mots du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, lors de son allocution de bienvenue au Centre de conférence internationale d’Ivato. La passation de la présidence du COMESA s’est déroulée lors de la cérémonie d’ouverture, marquée par la remise au Chef de l’Etat malagasy du Rapport de Présidence du COMESA et le drapeau de l’organisation par le Représentant du Président de la République Fédérale d’Ethiopie, le Ministre d’Etat éthiopien des finances et de la coopération internationale. Pour sa part, dans son discours d’acceptation et d’engagement, le Président Rajaonarimampianina a déclaré que durant son mandat à la tête de l’organisation « Madagascar travaillera sous le signe de la continuité, de la capitalisation des progrès accomplis et la consolidation des acquis, vers une intégration régionale harmonieuse. »

prm-cci

Madagascar pour une Afrique intégrée, prospère et pacifique D’emblée, lors de son allocution de bienvenue, le Président la République de Madagascar a réitéré que l’objectif commun est de bâtir une Afrique intégrée, prospère et pacifique. Pour ce faire, il s’agit de poursuivre la marche vers une intégration économique régionale forte, de se doter d’une politique industrielle propre, tout en explorant les voies et moyens de relever les défis compétitifs accrus car l’Afrique ne détient pour l’heure que les 2% de parts du marché mondial. Par rapport aux grands enjeux mondiaux, le Chef de l’Etat malagasy a déclaré que le COMESA est en phase avec l’Agenda 2063 et les Objectifs du Développement Durable des Nations Unies, dont l’ODD n°9. Il a ainsi fait valoir le nécessaire développement de l’économie bleue, la transition énergétique et le renforcement de la démarche tripartite COMESA-SADC-EAC.

imgp7607

En ce qui concerne Madagascar, le Président Hery Rajaonarimampianina a souligné que la
stratégie et l’action du COMESA répondent à la vision de Madagascar quant à la mise en
place d’un secteur industriel catalyseur et pilier de la relance et du développement, d’autant qu’une politique industrielle nationale a été adoptée en 2014. L’objectif est que l’industrie puisse représenter plus de 25% du PIB à l’horizon 2025. Pour ce faire, il s’agit d’adapter les offres locales à la demande mondiale, ce qui suppose la mise en place d’infrastructures structurantes, à l’instar de l’extension du port de Toamasina, l’intensification du transfert de technologie ou la transition énergétique. Par ailleurs, l’industrialisation inclusive nécessite des prérequis mobilisant tous les états membres du COMESA en termes de ressources financières, de stabilité politique, d’accès à l’énergie propre et de mise en place d’infrastructures structurantes. Le Chef de l’Etat malagasy a par la suite évoqué les impacts du changement climatique et les réponses apportées, à l’exemple de la mise en œuvre d’une agriculture résiliente, comme ce qui est déjà réalisé dans les régions du Sud et du Moyen Ouest de Madagascar. Face à tous ces enjeux et défis, le Président Rajaonarimampianina a invité les pays membres du COMESA au renforcement de la solidarité et à la complémentarité des actions lesquelles devraient aider à répondre au mieux aux exigences des marchés et des populations.

zambie-arrivee-ivato

COMESA : la présidence de l’Ethiopie Le Représentant du Premier Ministre éthiopien, Ato Hailemariam Desalegn, en l’occurrence le Ministre d’Etat aux finances et à la coopération internationale, Ahmed Shide, a présenté une synthèse de la présidence éthiopienne du COMESA. Il a tout d’abord exprimé la gratitude de son pays pour les relations de confiance qui ont marqué ce mandat, pour souligner par la suite que l’intégration régionale est en marche. Parmi les réalisations significatives, le précédent Bureau a pu faire aboutir le processus ayant mené à la signature de l’accord tripartite COMESA-SADC-EAC ainsi que celui portant sur la Zone de Libre Echange Economique.

En dépit de la faible croissance des échanges intra régionaux, certains pays membres du
COMESA enregistrent une forte croissance économique allant jusqu’à 10%. Le COMESA a
également mis en place des institutions pour soutenir les pays membres telles que des
banques et des agences d’assurance pour appuyer l’intégration régionale. L’unité et la
complémentarité de ce bloc régional seront le levier pour répondre à la concurrence sur le
marché mondial. 
Madagascar préside le COMESA La cérémonie de passation s’est faite devant tous les hauts dignitaires et représentants des Chefs d’Etat ou de Gouvernement des pays membres. L’Ethiopie, par l’intermédiaire de son Ministre d’Etat aux finances et à la coopération internationale, Ahmed Shide, représentant le Premier Ministre Ato Hailemariam Desalegn, a remis le Rapport de Présidence, le drapeau du COMESA et le maillet de présidence au Chef de l’Etat malagasy. Puis, dans son discours d’acceptation et d’engament, le Président de la République de Madagascar a tout d’abord rendu un hommage appuyé au Premier ministre éthiopien Ato Hailemariam Desalegn pour son grand sens du leadership dans la conduite des affaires du COMESA.

imgp7583

Le mandat malagasy à la tête du COMESA, Marché Commun des Etats d’Afrique Orientale
et Australe, sera résolument axé sur la consolidation des acquis, a déclaré le Président Rajaonarimampianina. Il s’agit de faire avancer l’intégration économique des pays du COMESA et ce, dans l’esprit des ODD, de l’Accord sur le Changement Climatique, et le Plan d’Action d’Addis Abéba. Après avoir sollicité la collaboration de tous les Etats membres, il a fait valoir que le raffermissement du processus d’intégration régionale se fera à l’image de la particularité malagasy, avec le paradoxe de sa spécificité insulaire et son fort désir de rattachement à une communauté régionale. Il a renouvelé sa foi en la capacité commune de relever les défis, de raffermir le processus d’intégration régionale et d’intensifier les échanges par une meilleure communication et connaissance mutuelles. D’autre part, il a fait valoir la nécessité de transformer les productions locales pour plus de valeurs, plus de richesses et sources de création d’emplois. Pour le Président malagasy, les résultats escomptés sont à la mesure des défis à relever et que forger une intégration à la hauteur des ambitions de chaque Etat membre requiert des investissements, il faudra ainsi rechercher des sources de financement innovantes pour s’acheminer vers une région
harmonieusement intégrée.

dscn8978

COMESA, le secteur privé au cœur de la dynamique En vue d’une industrialisation inclusive et durable, la Présidente du Conseil des Opérateurs Economiques du COMESA, Dr Amany Asfour, a rappelé le rôle et la mission des acteurs du secteur privé dans tous les pays membres. Par rapport aux programmes prioritaires du COMESA, il s’agit en effet de soutenir le secteur privé pour améliorer l’accès aux marchés. Il en est de même pour le renforcement des capacités des Comités interministériels nationaux de coordination pour superviser et mettre en œuvre des programmes régionaux. Cela inclut le développement des cadres statistiques de l’environnement et de l’agriculture, l’élimination des obstacles non tarifaires, ainsi que l’adoption et l’application de normes harmonisés.

arrivee-prm

CCI Ivato : Le premier sommet Le Président de la Zambie, Edgar Chagwa Lungu, est arrivé à Antananarivo dans le courant de l’après-midi de ce 18 octobre. Il a été accueilli à l’aéroport international d’Ivato par le Chef de l’Etat malagasy, Hery Rajaonarimampianina. Ce matin, au CCI Ivato, l’ouverture du 19ème sommet du COMESA fut une grande cérémonie, haute en couleurs. Le Président de la République, accompagné de son épouse, a accueilli les illustres participants dans le hall du CCI aux côtés du Secrétaire Général du COMESA. Il s’agit notamment du Président du Zimbabwé, Robert Mugabe ; du Premier Ministre du Royaume du Swaziland, le Dr Barnabas Sibusiso Dlamini ; le deuxième Vice-Président du Burundi, Butore Joseph ; le Vice-Président de l’Union des Comores, Djaffar Ahmed Saïd Hassani ; le Vice-Président du Kénya, William Samoei Ruto ; du Vice-Président de la République du Soudan, Hassabo Mohamed Abdel Rahman. Plusieurs autres personnalités sont déjà arrivées à Antananarivo dans la journée du lundi, outre les ministres déjà sur place depuis l’ouverture des travaux.

La Direction de la Communication
Présidence de la République

Laisser un commentaire