10.000 enseignants dans la Fonction publique.

Une quatrième vague de 10.000 enseignants FRAM recrutés dans la Fonction publique se sont vus remise officiellement leur contrat de travail lors d’une cérémonie festive organisée par le ministère de tutelle au Palais des Sports et de la Culture, à Mahamasina.

Le Président de la République a tenu à être présent à cet événement qui était aussi une occasion de manifester la gratitude de la Nation entière envers ces éducateurs qui sont à la base de la construction de la société malagasy.
« C’est un grand jour pour vous les enseignants, vous qui avez choisi ce sacré et noble métier » leur a lancé le Président Hery Rajaonarimampianina en réitérant qu’ être enseignant n’est pas un choix fortuit ni forcé mais que c’est un choix de vie car c’est une profession qui requiert de la sagesse, de la
volonté, de l’abnégation et de la persévérance.

L’Etat ne ménage pas ses efforts pour mettre en œuvre tous les moyens afin d’améliorer le système éducatif et les conditions de travail par la
dispensation de formations pédagogiques, l’ octroi de kits enseignants et l’édition de manuels pour aboutir à une qualité meilleure de l’éducation nationale, a-t-il ajouté, rappelant que l’éducation garantit la bonne base et le fondement nécessaires aux changements de mentalité en ancrant
l’amour de la Patrie et la communauté de destin dans les esprits dès l’enfance et la jeunesse, des lacunes qui ont été à l’origine des problèmes socio-politiques traversés par le pays et qui ont freiné le développement durant ces dernières décennies. « Ce changement doit commencer avec les plus
petits et les jeunes à qui sont passé le flambeau du patriotisme. Le véritable amour pour son pays c’est de vaincre la pauvreté et de tracer son développement ».

Le Ministre de l’Education Nationale, Rabary Paul, a, quant à lui, confirmé que l’Etat Malagasy, par rapport à sa politique et ses perspectives, compte encore recruter plus d’enseignants FRAM jusqu’en 2022.
Ces 10.000 nouveaux enseignants FRAM intégrés dans la Fonction publique, issus desrégions d’Alaotra Mangoro, Amoron’i Mania, Analamanga, Analanjirofo, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Betsiboka, Bongolava, Diana, Haute Matsiatra, Ihorombe, Itasy, Menabe, Sava, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy Fitovinany, ont déclaré, par la voix de leur porte-parole, être tout à fait prêt à contribuer au développement du pays et à relever le défi de l’émergence harmonieuse prônée par le Chef de l’Etat.

Laisser un commentaire